Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences fait partie du cadre du travail. Nombreux sont ceux qui ont des doutes sur leur performance. Pour cela, faire un bilan est nécessaire. Cette méthode permet de faire le point sur ses compétences. Quelles sont les raisons qui poussent à faire un bilan de compétences ? Il existe aussi des personnes qui ont besoin de faire l’analyse de ses compétences tant personnelles que professionnelles, aussi ses aptitudes et motivations.

Le but de faire un bilan de compétence.

Un bilan de compétences est tout d’abord un moyen d’évaluer les performances professionnelles d’un salarié ou d’un demandeur, de connaître leurs centres d’intérêt et leurs motivations. Cette méthode consiste à faire le point, afin de mener à bien son travail pour compléter les exigences spéciales du projet professionnel. Le bilan de compétences aide une personne à avoir de nouveau confiance en ses aptitudes professionnelles et de se remotiver dans la tâche qui lui est dédiée.

Les raisons pour lesquelles on fait un bilan de compétence.

Faire un bilan de compétences ne signifie pas forcément avoir des doutes sur son travail. Il est tout à fait possible d’en faire pour savoir jusqu’où vont la limite et la potentialité d’un employé ou d’un employeur. Les raisons qui poussent souvent les gens à faire un bilan de compétences sont nombreuses. Quelques fois, des personnes n’arrivent tout simplement pas à donner du sens à leur travail. Il existe aussi des personnes qui ne sont pas en bon terme avec leurs collègues, alors elles n’ont plus la motivation. Ou aussi que le patron met trop de pression sur son employé et que ce dernier ne supporte pas. Il y a des moments où on croit qu’on a fait le tour du travail et qu’il est maintenant temps de changer de job. Certaines personnes ne sont plus en accord avec elles même et ont besoin de se retrouver en cherchant un travail qu’elles aiment réellement et pour lequel elles sont douées. Faire le même travail tout au long de la vie peut être fatiguant pour certaines personnes. Dans ce cas, elles réalisent qu’elles ne pourront jamais exploiter la limite de leurs aptitudes professionnelles.

Les étapes à suivre pour faire un bilan de compétences.

Suivant le code du travail, le bilan de compétences comprend trois phases à franchir. Il y a un bilan compétences cadre qui se fait avec un conseiller. Avec la phase préliminaire, il y a le diagnostic où le senior analyse la demande de l’intéressé. Il informe celui-ci des conditions sur laquelle le bilan de compétences doit se dérouler. Ensuite, il y a la phase de l’investigation, qui est l’étape centrale du bilan de compétences. Cette phase consiste à analyser la motivation et le centre d’intérêt de la personne. Le conseiller identifie les aptitudes et compétences professionnelles de l’individu. Enfin, il y a la phase de conclusion, qui a pour but de finaliser le bilan de compétences. Elle s’achève avec le résultat de la phase d’investigation. Cette dernière phase consiste à faire la rédaction d’un document de synthèse.

Un bilan de compétences est faisable lorsque’un salarié ou un employeur a besoin de faire le point sur leurs compétences personnelles et professionnelles. C’est une bonne méthode pour les cadres qui sont dans le besoin de résoudre les soucis et redonner du sens à leur travail. Un bilan de compétences dure 24 heures, dont 16 heures pour faire un entretien, 4 heures pour faire une évaluation et les 4 dernières heures pour le travail personnel. Un bilan de compétences est nécessaire surtout lorsque’une personne ne se sent plus en accord avec ses capacités et sa profession.