Le village de l’emploi vous garantit un vrai emploi d’avenir

Pour comprendre comment devenir ingénieur système réseau et trouver un emploi dans le domaine informatique, vous devez d’abord comprendre quel sera le rôle dans l’environnement de travail. Les analystes de système sont des spécialistes de la base du système informatique sur lequel se déplace l’ensemble du processus d’entreprise, et auront donc une grande responsabilité dans la maintenance optimale du réseau.

Décider de s’engager dans une activité relevant du macro-domaine des TI sera certainement avantageux en termes de compétitivité à long terme, vous permettant de vous présenter comme un personnage précieux et essentiel.

Voyons maintenant les principales étapes pour devenir un ingénieur en systèmes de réseaux.

Comment devenir un ingénieur en systèmes de réseaux – Étape 1 : études

Il est fondamental de disposer d’un ensemble de compétences de base qui garantissent des aptitudes et des connaissances sur lesquelles fonder leurs évaluations et leurs décisions. Un diplôme est la première exigence, de préférence un diplôme de spécialiste dans des domaines tels que l’informatique, l’électrotechnique, le génie informatique.

Pendant cette période, il est conseillé d’essayer de mettre en pratique les compétences acquises le plus rapidement possible. L’expérience pratique est l’une des meilleures conditions à remplir lors de la recherche d’un emploi.

Essayez donc de participer à des projets open source, impliquez-vous et testez vos compétences.

Vous apprendrez avant tout à :

– Gérer les langages de programmation ;

– Les types et les caractéristiques des différents systèmes d’exploitation,

– Les services de réseau tels que l’analyse des bases de données et des systèmes, y compris leur conception.

Gardez à l’esprit qu’au cours de ces années, vous aurez l’occasion d’approfondir ce qui sera alors exigé par le marché, alors essayez de développer vos compétences en termes de :

– Mise en réseau ;

– Matériel ;

– Logiciel pour PC ;

– systèmes d’exploitation Linux ou Microsoft ;

– Connaissance des applications les plus courantes (configurations de navigateurs, de clients de messagerie, de scanners et d’imprimantes) et des appareils avec leurs accessoires (moniteurs, lecteurs, imprimantes et périphériques, smartphones, tablettes, etc.).

Un moment important à exploiter sera le stage organisé par l’école, qui est efficace pour construire un premier réseau professionnel et servir de tremplin au futur candidat.

L’enseignement traditionnel devrait également être associé à un programme d’autoformation : surtout une fois que vous avez terminé vos études, et après quelques années, il est bon de rester au courant des changements et des innovations dans le domaine des TI. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un domaine en constante évolution, il est donc nécessaire de suivre son évolution.

Restez toujours informés des systèmes d’exploitation et des applications les plus courants, des nouvelles approches et des meilleures solutions aux problèmes matériels et logiciels les plus courants, ainsi que des menaces en termes de sécurité des réseaux.

Après cette étape, il est tout aussi judicieux de se tourner vers des programmes de formations afin d’obtenir des connaissances supplémentaires. Se tourner vers des solutions telles que le village de l’emploi (VDE) est un choix judicieux qui facilitera votre insertion professionnelle et vous garantira un gain de connaissances spécifiques.

Comment devenir ingénieur en systèmes de réseaux – Étape 2 : cours et certifications

En effet, comme il a été dit plus haut, il ne faut pas sous-estimer les cours supplémentaires qui permettront de se spécialiser et d’acquérir des connaissances spécifiques afin d’enrichir et d’améliorer le programme d’études.

En plus de contribuer à la préparation en termes de compétences et de connaissances, il s’agira également d’un bon test de compétences relationnelles, car il mettra en évidence votre volonté et votre intérêt réel pour le poste. Certains de ces cours sont, par exemple, des certifications Microsoft ou Linux.

En plus d’être un outil d’autonomisation initiale, les cours sont également de bonnes voies de perfectionnement pour les années à venir.

Le programme de formation du village de l’emploi vous permet de renforcer vos connaissances et aptitudes. Ce programme est une plus-value dans votre apprentissage grâce notamment à son vaste cadre de formation d’environ 2 000 m², ses 700 ordinateurs dédiés et ses enseignants qualifiés. En plus de tout cela, au cours de votre formation, vous bénéficierez d’une insertion dans divers projets et ainsi que des stages en entreprise.

Comment devenir un ingénieur en systèmes de réseaux – Étape 3 : compétences non-techniques

Mais ce n’est pas seulement une question de connaissances et de compétences. C’est vrai qu’elles couvrent absolument le cœur de votre CV, mais les compétences interpersonnelles sont tout aussi importantes. Afin de comprendre comment devenir un ingénieur en systèmes de réseaux, il est important de savoir que vous aurez également des responsabilités au sein de l’équipe, devenant le premier point de contact en cas de problèmes et de hoquets. Vous devrez donc développer de bonnes compétences de communication pour gérer et coordonner avec vos collègues, en leur expliquant des informations complexes, en particulier à des personnes non-techniques.

Il est donc nécessaire de pouvoir gérer l’anxiété et la pression dans les moments de pointe du travail, en gardant son calme et en restant lucide.

En outre, la résolution de problèmes et une bonne gestion du temps, le bon sens et la capacité à traiter les problèmes rapidement et efficacement complètent le profil idéal.

Comment devenir ingénieur en systèmes de réseaux – Étape 4 : commencer par le début

Pour ce rôle, les labels sont nombreux : ingénieur système, administrateur système, développeur système. Chacun d’entre eux peut trouver différents niveaux de spécialisation : du service d’assistance, à l’ingénieur système expert d’une application spécifique, d’une base de données spécifique (par exemple Oracle, SQL), ou d’un réseau ou de la sécurité. Il est évident que plus la complexité et l’étendue du domaine dans lequel l’ingénieur système est capable d’opérer augmentent, plus son rôle sera évalué.

En commençant par des rôles subalternes, tels que le service d’assistance technique, vous aurez une compréhension pratique de ce que vous avez vu pendant vos années d’études.

Aiguisez vos compétences pendant ces opportunités afin d’être parfaitement préparé à assumer le rôle d’ingénieur en systèmes de réseaux. Une expérience d’au moins 3 à 5 ans est un minimum pour pouvoir répondre efficacement aux fonctions concernées.

Envisagez également de partir de petits environnements, de sorte que vous devez jongler et tester votre adaptabilité et améliorer votre autonomie.

Comment devenir ingénieur en systèmes de réseaux – Étape 5 : formation tout au long de la vie

Comme indiqué précédemment, vous devez continuer à vous former et rester en contact avec les nouveautés et les changements dans le monde des technologies de l’information. Pour suivre l’évolution du secteur, vous pouvez également envisager de rejoindre des réseaux professionnels qui visent à faire progresser les pratiques d’administration des systèmes et à former les professionnels dans ce domaine.

Pensez également à profiter des possibilités d’éducation et de mise en réseau par le biais d’événements en ligne, de portails dédiés et de communautés numériques construites dans le monde des TI.

Afin d’atteindre votre objectif de devenir un ingénieur en systèmes de réseaux, n’hésitez pas à vous tourner vers la solution village de l’emploi. Au vu des différents avantages qu’elle vous procurera, il est clair que cette solution est une aubaine pour un futur ingénieur. Alors n’attendez pas et lancez-vous !