Quelles sont les formations existantes en Ressources Humaines ?

En ce moment, les nouveaux bacheliers s’orientent de plus en plus vers la filière Ressources Humaines. Prometteur et peu saturé, réussir dans ce domaine requiert toutefois une formation bien solide. Selon la perspective d’avenir de l’étudiant, la formation peut durer entre un à cinq ans. Dans ce contexte, la question qui se pose est : quelles sont donc les formations qui existent en Ressources humaines ?

L’option Gestion des ressources humaines du DUT GEA

Comme la majorité des formations proposées, l’option Gestion des ressources humaines du GUT GEA exige l’obtention du baccalauréat. De préférence, il correspond aux étudiants qui ont décroché le baccalauréat Scientifique, en Economique et Social et Technologique STMG. Générant un coût relativement faible, ce type de formation a une sélectivité plutôt moyenne avec une insertion professionnelle assez difficile.

Actuellement, la formation Gestion des ressources humaines du DUT GEA est suggérée par environ 60 Instituts Universitaires de Technologie. Il peut se sélectionner dès la deuxième année. De manière plus concrète, l’objectif de l’apprentissage consiste à former les étudiants dans l’administration du personnel telle que la gestion des carrières, la gestion des paies, etc. Par la suite, les étudiants continuent souvent en licence professionnelle. Cette démarche constitue un excellent moyen de s’approprier les fondamentaux des Ressources humaines. N’hésitez pas à cliquer ici pour obtenir plus d’informations sur le sujet.

Les formations courtes après bac

Tout comme l’option Gestion des ressources humaines du DUT GEA, les formations courtes requièrent principalement le bac Scientifique (S), économique et Social (ES) et technologique STMG. En revanche, la différence entre les deux options réside notamment dans le coût de la formation et l’insertion professionnelle. En effet, cette dernière étant plus ou moins facile et quant aux coûts qui y sont liée, ils sont assez élevés surtout dans les établissements privés. Toutefois, les formations courtes après bac offrent la possibilité de contrat de professionnalisation.

Toujours concernant cette deuxième option, le niveau d’entrée se traduit aussi par l’obtention du baccalauréat. Diverses universités privées mettent en avant des formations relatives aux postes de gestionnaire de paie, technicien de paie ou encore assistant en ressources humaines et ceci durant six mois à trois ans post bac. Vu que la sélectivité est faible, il faut s’attendre à un écolage assez coûteux. Néanmoins, la plupart des établissements offrent la possibilité de poursuivre la formation en contrat de professionnalisation, un excellent moyen pour compenser les coûts de formation.

Avant le choix de son école, s’assurer de la bonne insertion professionnelle des étudiants précédents, du profil des professeurs et de la valeur de la formation pratique est indispensable.

Les formations post-BTS/DUT

La particularité de cette troisième option réside dans le fait qu’il faut minimum bac+2 pour y accéder. En outre, l’insertion professionnelle est assez facile et concernant le coût de la formation, il est relativement faible pour les établissements publics et plutôt moyens pour les universités privées.

Pour les étudiants dans les écoles privées, vous pouvez vous spécialiser en Ressources humaines après un DUT ou un BTS orienté administration des entreprises. Généralement, la formation dure une année où les frais de scolarité restent très variables. En outre, pour baser son avenir dans ce domaine, opter pour la licence professionnelle mention GRH est aussi possible. Ces licences s’effectuent par sélection de dossiers, suivie éventuellement d’un entretien complémentaire après un bac+2 en droit, sciences humaines, AES et économie et gestion. Les avantages de la licence professionnelle sont sa gratuité et la possibilité de se séparer en contrat d’apprentissage. Vous pouvez même poursuivre vos études en master.

Enfin, il existe tout de même quelques rares Diplômes d’Université (DU) axés vers les ressources humaines. Dans ce cas, les diplômes ne sont pas habilités par le ministère de l’Education Nationale mais parle uniquement au nom de l’université qui les délivre.

Les masters et mastères spécialisés

Pour espérer devenir Directeur des ressources humaines ou gestionnaire de carrière, il faut compter obligatoirement cinq années d’études postbac. Le diplôme de Master obtenu peut par exemple s’agir d’un master en ressources humaines ou en sciences du management. À part cela, un master en psychologie, en droit social ou en droit du travail peut également aboutir à ces postes de prestige. De plus, le coût de la formation est assez abordable et l’insertion professionnelle, plus ou moins facile.

Aujourd’hui, de plus en plus d’écoles de commerce viennent à proposer des Mastères spécialisés d’une durée d’un à deux ans. Très sélectifs, l’admission s’effectue par sélection de dossiers, suivie de divers tests et entretiens. Il s’agit sans nul doute de la formation la plus coûteuse en matière de Ressources humaines. Un investissement qui peut revenir très fructueux, car les écoles garantissent l’adhésion aux plus hautes fonctions dans ledit secteur. Enfin, il est important de souligner que les étudiants qui décrochent les bacs généraux peuvent s’orienter dans cette filière en témoignant de la concentration et de la persévérance dans les cinq années qui suivent le baccalauréat.