Manager ses collaborateurs avec bienveillance

Quand on est un leader, on a une équipe à gérer. Mais ce n’est pas une chose facile. Notons que souvent, les employés ont peut de leur patron, de leur employeur. Étant donné que être un cadre est un statut assez impressionnant et important, beaucoup de salariés peuvent être un peu intimidés. Certains ont même des préjugés par rapport à leur employeur tellement ils peuvent avoir peur. Le défi pour le cadre c’est de faire le management. Il devra donc s’y prendre en douceur et beaucoup de bienveillance. Les responsables des relations humaines doivent toujours trouver de nouvelles méthodes pour améliorer l’efficacité des employés et qu’ils aient ainsi plus d’expérience.

Qu’est-ce que le management bienveillant ?

Le management cadre est aujourd’hui une stratégie tendance pour avoir une équipe encore plus opérationnelle. Le management bienveillant implique l’empathie. Un cadre digne de ce nom doit savoir se mettre dans la peau de ses collaborateurs. Évidemment, il faut toujours que le cadre reste à son statut, il ne devrait pas gommer les frontières entre patron et employé. Cependant, il faut tout de même une certaine proximité. En 2018, une étude a été réalisée dans les entreprises en France. Presque 100% des cadres se disaient être de bons managers. Mais que pensaient les employés de cela? À peine 60% étaient d’accord. Rappelons qu’il est vraiment important pour le manager de comprendre chaque employé. Mais pour cela, un cadre bienveillant doit manifester d’une intelligence émotionnelle importante. Voyons donc ce qu’il devrait faire dans la pratique.

Nouer de bonnes relations avec les employés

Il est indispensable pour le cadre ou le manager de nouer de raies relations avec chaque employé. Le management bienveillant à réellement une mission, à savoir de motiver les employés pour qu’ils exécutent encore plus de tâches et être ainsi plus productifs. Certes, le manager doit veiller à ce que le travail soit bien fait, mais il doit se montrer plein d’humanité. C’est vrai qu’il doit tout de même garder une certaine distance, mais il doit également nouer des relations remplies de respect et de confiance. La communication est également de mise.

Confiance et motivation

Un bon manager ne doit pas s’imposer, il est nécessaire qu’il montre de la confiance en ses employés mais également ne pas exiger la confiance et le respect mais le gagner. Une étude révèle que la confiance est extrêmement importante pour un manager. Il doit savoir partager ses plans d’action avec son équipe, partager également sa façon de voir les choses sur tel ou tel sujet. Il doit savoir encourager les membres de son équipe à avancer au même rythme que lui. Par son comportement et ses actions, un bon manager doit mériter la loyauté de son équipe. Et il faut aussi qu’il sache motiver ses collaborateurs. Quand la motivation est née chez les collaborateurs, alors ils se sentiront plus poussés à s’engager pour le bien de l’entreprise, et ils vont encore plus s’investir pour innover.
Comme on l’a vu, lorsque le cadre fait un management bienveillant, il y a plus de travail effectué. Les employés ou les collaborateurs seront plus motivés pour travailler. Ils donneront le meilleur d’eux pour que l’entreprise fonctionne correctement. Chaque employé va y mettre du sien et de toute son expérience pour que les objectifs de la société soient atteints. Bien sûr, à part le management bienveillant, il faut que le manager lui-même soit un bon exemple pour ses employés. Ainsi, tout le monde va travailler dans un esprit positif qui va emmener l’entreprise à se développer toujours plus. La compétition, qui est toujours importante, sera alors saine et va stimuler chaque collaborateur à travailler plus et encore mieux.