Les inconvénients du statut cadre

Les personnes cadres d’une entreprise supervisent toutes les facettes des activités de celle-ci et les plus efficaces donnent un ton positif aux employés et aux clients. L’intéressé doit avoir la flexibilité et la polyvalence nécessaires pour équilibrer les responsabilités tout au long de la journée. Avec la variété des tâches et les nombreuses interactions, il va de soi qu’il y a un lot d’inconvénient cadre.

Stress élevé

Un chef de bureau est littéralement et figurativement à l’avant-plan d’une entrepris ou de son service, ce qui peut parfois être stressant. Un cadre accueille les clients dès leur arrivée et interagit avec les employés tout au long de la journée. Le responsable doit trouver un équilibre entre son attitude agréable et les clients, avec une interaction parfois directe et ferme avec le personnel. Les interruptions dans les interactions avec les clients, les mauvais classements de documents ou les gaffes dans les documents financiers entraînent de gros problèmes pour une entreprise. Il doit donc faire preuve de diligence dans les détails. Les erreurs ne sont pas aussi facilement dissimulées que par un employé du back-office.

Rémunérations et contributions sociales

Les cadres sont généralement des personnes ayant un cursus universitaire avancé. Ils disposent généralement un niveau d’études plus élevé. Il est normal donc qu’ils perçoivent une rémunération plus importante par rapport aux salariés exécutants. En 2016, un cadre gagne par mois environ 5500 euros. Mais, l’un des inconvénients majeurs d’être cadres est que le salaire est amputé de différentes charges. En effet, les cotisations soustraites sur le salaire d’un non-cadre est de 22% tandis que pour personne à un poste de responsabilité celle représente 24%.

En cas de démission, un cadre doit faire part 3 mois en avant de son envie de partir à son employeur alors que pour les non-cadres le préavis est de seulement 30 jours. Si le cadre trouve dons un poste plus intéressant ailleurs, il ne peut pas le rejoindre tout de suite mais doit attendre la durée de son préavis. Il va certainement rater une opportunité. De plus, 90 jours peuvent être très longs pour une personne qui ne sent plus motiver. Pour ce qui est de la période d’essai, celui d’un cadre est de 4 mois renouvelable.

Retraite complémentaire

Tous les cadres versent une cotisation pour espérer une retraite complémentaire. Les travailleurs dans le privé le font chez ACCRO et auprès d’AGRIC qui est la caisse de retraite complémentaire destinée uniquement aux cadres. Le souci avec cette politique est que les cadres doivent payer plus que l’assurance décès imposée par la loi. Autre inconvénient cadre à mentionner est que la plupart des caisses de retraites complémentaires sont souvent sous la menace d’une faillite, donc, leur avenir n’est pas garanti.
Bon nombre de salariés cadres ont un temps de travail annualisé. Le calcul de leur jour de travail n’est pas identique à celui de simples employés qui se fait de manière hebdomadaire à savoir les 35 heures par semaines. La conséquence de ne pas profiter d’horaires fixes, c’est qu’ils leur arrivent de travailler plus que 8 heures en une journée. Un cadre ne doit jamais compter ses heures de travail à cause de leur grande responsabilité au sein d’une firme. Les cadres ne bénéficient d’heures supplémentaires. Leurs efforts sont seulement récompensés par les résultats.
Vu que les cadres jouissent d’un temps de travail annualisé, ils ne profitent pas tellement de jours RTT. Il s’avère également que les cadres au forfait jour disposent de RTT moins importants que les simples ouvriers. Dans la plupart des cas, les cadres n’ont pas la possibilité de prendre quelques jours de congé ou de repos à cause de la charge de travail que leur supérieur les impose.