Comment fonctionne le financement de la formation ?

Une formation permet d’acquérir de nouvelles compétences dans un domaine précis. De nombreux jeunes choisissent les formations professionnelles après le secondaire pour entrer dans la vie professionnelle plus rapidement. Ces formations sont aussi disponibles pour les salariés d’une entreprise avec un contrat à durée déterminée ou indéterminée selon certaines conditions, qui désirent acquérir de nouvelles compétences en vue d’une reconversion professionnelle ou d’un nouveau poste plus qualifié. Même les demandeurs d’emploi pourront aussi bénéficier de ce financement. Le compte personnel de formation permet de financer une formation. Avant de choisir le dispositif de financement, il vous faudra d’abord savoir comment fonctionne le financement de la formation.

Le fonctionnement du financement d’une formation

Tout comme les études, suivre une formation nécessite de l’argent. En fonction du type de formation que vous voulez suivre, il peut s’avérer être très coûteux. Pour que les formations puissent être mieux accessibles, l’Etat a mis en place divers dispositifs de financement qui se présentent comme une aide pour tous ceux qui ont en besoin. En fonction de la situation professionnelle et personnelle de la personne, les dispositifs de financement ne sont pas les mêmes. Ils permettent de financer la formation selon certaines conditions. Ce sont des entreprises qui financent ces formations professionnelles. Des contributions annuelles seront alors versées par ces entreprises auprès d’un organisme paritaire agrée, chargé de réaliser la collecte. Parmi les dispositifs de financement individuel se trouvent le VAE, le Compte personnel de formation (CPF), le Congé Individuel de Formation (CIF), le Plan de Formation Entreprise, le Contrat de Professionnalisation, le Contrat d’apprentissage et d’autres encore. Comme pour le cas du Congé Personnel de Formation et de la Formation individuelle AGEFIPH, ce sont des dispositifs que les salariés, les demandeurs d’emploi, les personnes qui projettent une reconversion professionnelle, des demandeurs d’emploi de moins de 25 ans ou les demandeurs d’emploi qui sont handicapés peuvent bénéficier. Les autres dispositifs de financement individuel ne sont pas disponibles pour tous. La Période de Professionnalisation n’est accessible que pour un salarié par exemple. Vous pouvez utiliser votre compte personnel de formation pour un financement de formation longue.

Pour le cas des salariés en CDI et en CDD

Si vous êtes un salarié en situation de CDI, vous pouvez bénéficier du CPF et du CIF. Le Congé Personnel de Formation a remplacé le DIF en 2015. Vos heures de formation pourront être financées avec ce dispositif. Si vous avez travaillé en temps plein durant un an, vous obtiendrez 24h de formation. Vos heures de formation seront limitées à 120h. Après avoir atteint cette limite, vous cumulerez ensuite 12h par an pour atteindre au total les 150h cumulées. Si vous avez choisi une formation sur une longue durée, le Congé Individuel de Formation sera plus adapté. La formation sera prise en charge et votre salaire sera maintenu s’il est à inférieur au double du SMIC. Sinon, il sera maintenu entre 80 à 90 % s’il est au-delà du double du SMIC.

Pour les salariés en contrat à durée déterminée, ils devront répondre à certaines conditions pour pouvoir bénéficier du Congé Individuel de Formation ou du Congé Personnel de Formation. Concernant le CIF, il devra suivre la formation au plus tard un an après son dernier contrat. Il devra aussi justifier d’avoir travaillé 4 mois au moins sur la dernière année et d’avoir cumulé 24 mois de contrat sur les 48 derniers. Le CPF sera disponible au plus tard un an après son dernier contrat. Pour le financement formation cadre par exemple, vous pouvez alors utiliser le CIF ou le CPF.

Et pour les demandeurs d’emploi ?

Le financement formation reste aussi possible pour les demandeurs d’emploi. Ils peuvent utiliser leur compte personnel de formation pour le financement. Il faudra juste que la formation qu’il projettera de suivre corresponde à la formation que les pouvoirs publics ou les partenaires sociaux acceptent. La formation choisie devra alors correspondre au CLEA que l’Accord National Interprofessionnel a fixé.