Qu’est-ce qu’un cadre ?

Auparavant, la définition cadre se limite à une personne qui gère une ou plusieurs équipes. Cependant, une personne cadre n’est plus obligatoirement un encadreur. Il y a actuellement des cadres qui a une expérience dans un certain domaine mais qui ne dispose pas d’une équipe ou qu’il en a mais n’est membre de la hiérarchie. D’après l’Association générale des institutions de retraite des cadres (AGIRC), une augmentation de cadre a été enregistrée de 1998 à 2013, cela est dû au nombre important d’experts qui ne commandent pas d’autres employés mais utiles dans le secteur d’activité. Un cadre s’apparente à un simple employé mais qui dispose des conditions de travail plus spécifiques.

Qu’est-ce qu’un cadre ?

La définition cadre est plus précisément un salarié ayant des responsabilités plus élevés que les autres et profitent de quelques avantages aussi bien pécuniaires que sociaux. En France, on dénombre 9 catégories de statuts cadres.

Les différents types de cadre

Il y a les cadres dirigeants qui se trouvent du haut de la pyramide du statut cadre et gagnent un salaire plus important que les autres employés. Selon l’APEC, ils sont minoritaires. Par la suite, on parle de cadres supérieurs qui ont pour rôle d’encadrer les autres cadres. Dans le langage d’entreprise on les désigne comme étant des managers de haut niveau. Ils sont plus qualifiés et sont souvent les mandataires d’entreprise lors des différentes négociations ou colloques internationaux.
On parle également de cadres experts qui ont un statut plus complexe puisque tantôt ils sont de simples salariés et des fois ils se glissent dans le costume de prestataires de service. Cette permutation de titre est due au fait que ces professionnels ont la maitrise parfaite de leur profession et qu’ils sont polyvalents. On peut aussi citer les cadres managers. Sachez toutefois que tous les managers ne sont pas obligatoirement des cadres. Mais ceux qui bénéficient du titre de cadres managers effectuent des tâches de management plus spécifiques.
Les ingénieurs sont dans la catégorie des cadres techniques. Ils ne dirigent aucune branche de service mais ils ont une compétence particulière dans un domaine bien défini. Pour ce qui est des cadres fonctionnels, ils prennent en charge les fonctions support telle que la relation publique ou les Ressources humaines. Enfin, les chefs de projet qui coordonnent les équipes et dirigent les missions ponctuelles.

Les qualités d’un cadre

Bien qu’il existe des qualités requises pour chaque type de cadre, il existe tout de même celles qui doivent être visibles chez l’ensemble.
Tout d’abord, il doit être le lien entre la Direction Générale et les simples salariés. Le cadre doit mettre en œuvre la politique de l’entreprise et communiquer aux autres les lignes directives de cette dernière. En d’autre mot, il a le sens de la communication. Être responsable et autonome sont aussi des caractères requis pour un cadre. Cela se traduit par le fait que quand on lui confie une tâche il va fixer les objectifs, mettre en place un budget et diriger ses collaborateurs. Il a l’obligation de faire des rapports sur l’évolution du travail et faire part à la direction s’il y a des obstacles. Ces derniers doivent être des problèmes graves ou ingérables pour qu’ils demandent de leur à ses supérieurs parce qu’un cadre devra être un porteur d’idée. Il est formé pour faire face aux diverses difficultés que ce soit sur le plan technique, organisationnel ou relationnel. Ainsi, il aura pour mission de proposer des issues face aux problèmes.
En aucun cas, un cadre ne doit pas être un téméraire mais par contre un individu qui n’a pas peur de prendre des risques pour le bien être de l’entreprise. Lors de la recherche de solutions à certains obstacles, il peut mettre de côté les sentiers battus en empruntant des voies peu communes. Mais, sa responsabilité est toujours engagée dans chaque prise de décision.